Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SALAFIS-PUBLICATION-CASTRES

SALAFIS-PUBLICATION-CASTRES

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيم Bismillahir-Rahmanir-Rahim Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux Ce blog est porteur de la Croyance des gens de la Sounna-wal djama’a [consensus] selon la compréhension des Salafs As-Salih. La raison de ce blog est avant tout d’appeler les gens au Tawhid et à inciter l’éveil de la Oumma quand à la bonne compréhension de l’Islam afin de retourner aux sources que sont le Qur’an et la Sounna authentique et ce que nous ont transmis les pieux prédécesseurs de la Oumma. Notre ‘Aquida, notre Minhadj et notre da’wa se veut Salafiya et notre volonté est de la diffuser Les membres de ce blog ne répondent pas aux questions religieuses destinés aux savants et n'expliquent pas des fatawas également ..baraka Allahou fikoum


As-souhoûr (repas du matin) et quand arrêter de manger ..? IMSAK?

Publié par salafis publication castres sur 29 Juin 2014, 06:07am

Catégories : #Jeûne ramadan رمضان و الصيام

 

 

C’est l’apparition de l’aube qu’il faut prendre en considération

Cheikh Ibn ‘Uthaymîn




Question : Qu’en est-il du fait de manger et de boire pendant que le muezzin appelle à la prière, ou quelques instants après, dans le cas où l’on ne connaît pas le moment exact de l’apparition de l’aube ?


Réponse : La limite claire qui rend interdit au jeûneur le fait de manger et de boire est l’apparition de l’aube, car Allah le Très-Haut a dit :
« Cohabitez donc avec elles, maintenant, et cherchez ce qu’Allah a prescrit en votre faveur ; mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit »[1]
et le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit : « Mangez et buvez jusqu’à ce que Ibn Umm Maktûm fasse l’appel à la prière, car il ne le fait qu’à l’apparition de l’aube. »[2]

C’est donc l’apparition de l’aube qu’il faut prendre en considération… si donc le muezzin est une personne de confiance et qu’il affirme n’appeler à la prière qu’à l’apparition de l’aube, il devient obligatoire de cesser de consommer toute boisson ou aliment dès que l’on entend l’appel. Si par contre, le muezzin appelle à la prière en s’assurant bien de l’apparition de l’aube, il vaut mieux alors ici aussi – par mesure de précaution – s’abstenir de consommer quoi que ce soit dès que l’on entend l’appel.

Cependant, si la personne est en rase campagne et qu’elle peut percevoir l’apparition de l’aube, alors elle n’est pas dans l’obligation de cesser de manger ou de boire, même si elle entend l’appel à la prière, à condition qu’elle n’ait pas encore aperçu l’aube et que rien ne l’empêche de l’apercevoir. En effet, Allah le Très-Haut a lié le jeûne à la distinction du fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit. Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit au sujet de l’appel à la prière de Ibn Umm Maktûm :
« … Car il ne le fait qu’à l’apparition de l’aube. »

Je profite de cette occasion pour attirer l’attention sur un comportement qu’ont certains muezzins de faire l’appel à la prière du matin quatre ou cinq minutes avant l’heure prescrite, en prétextant que c’est une mesure de précaution pour le jeûne.

Mais nous décririons plutôt cette mesure de précaution comme de l’exagération, et non pas une précaution légitime. Or, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :
« Les exagérateurs (ou extrémistes) ont couru à leur perte. » [3] Cette précaution n’est donc pas correcte, car s’ils prennent une précaution pour le jeûne, ils agissent d’une mauvaise façon pour la prière, car beaucoup de gens – lorsqu’ils entendent le muezzin – se lèvent pour accomplir la prière du Fajr. Ainsi, cette personne qui a accompli sa prière à l’appel du muezzin – que ce dernier a effectué avant l’heure – aura prié avant l’heure. Or, la prière avant l’heure prescrite est nulle. Ces muezzins indisposent donc les fidèles.

De plus, ils indisposent aussi les jeûneurs, car ils empêchent ceux qui veulent jeûner de bien manger et boire jusqu’au moment où Allah l’a permis. Ces muezzins commettent donc une faute grave à l’encontre des jeûneurs car ils les empêchent de faire ce qu’Allah a permis, ainsi qu’à l’encontre des fidèles car ces derniers prient avant l’heure prescrite, ce qui annule leur prière.

Il faut donc que le muezzin craigne Allah – Exalté soit Il – et qu’il recherche la vérité selon ce qu’indiquent le Coran et la Sunna.[4] 



 
Notes :
[1] La Vache,v.187.
[2] Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre de l’appel à la prière, n°617 et Muslim, chapitre du jeûne, n°1092.
[3] Rapporté par Muslim, chapitre de la science, n° 2670.
[4] Cheikh Ibn ‘Uthaymîn, Kitâb ud-Da’wa, n°5, vol. 2, pp. 146-148.

http://www.fatwas.online.fr/fatwas/ramadan3.htm#_ftn4
Qu’entend-on par « bénédiction » [Barâka] dans le repas [as-Souhoûr] comme rappelé dans le hadîth ?

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn (rahimahullâh)





- Le mercredi 23 avril 2003, par Ismail Ibn Hâdî
BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Question :
Qu’entend-on par « bénédiction » [Barâka] dans le repas [as-souhoûr] comme rappelé dans le hadîth : Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Prenez le dernier repas [as-souhoûr] avant que le jeûne ne débute car il y a dans ce repas une bénédiction. » ?

Réponse :
La bénédiction dans le repas [as-souhoûr], est une bénédiction [barâka] légiférée islamiquement [Char’îyyah], et une bénédiction corporelle. Quant à la bénédiction légiférée [dans la Loi Islamique], on n’entend par-là une obéissance à un ordre du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) et le fait de le prendre pour exemple. Quant à la bénédiction corporelle, on entend par-là l’alimentation du corps, et ses provisions pour le Jeûne. [1]


Notes :
[1] Madjmu’ Fatâwa de Ibn ’Uthaymîn, vol-19 p.362

http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article255





 

La baraka dans assahour

cheykh ibn 'otheymin




Question :
Le prophète (Salla Allah alayi wa salam) a dit : « Prenez le dernier repas avant que le jeûne ne débute, car il y a dans ce repas une baraka ». Mais qu est ce que la baraka dans assahour ?

Réponse :
La baraka dans assahour est une baraka légale et une baraka corporelle.
En ce qui concerne la baraka légale : On entend par la l’obéissance au prophète (Salla Allah alayi wa salam) et le fait de prendre son exemple.
Et la baraka corporelle: On entend par la l’alimentation du corps et ses provisions pour le jeûne.


Source : 100 questions-réponses sur le ramadan

Prendre le assahour mais boire et manger après al adhan ?

Comité permanent




Question :
Quel est le statut de celui qui prend le assahour et qui boit pendant al adan et un quart d’heure plus tard boit et mange encore ?


Réponse DE AL DAJNA ADDAIMA QUI EST LE COMITE DES GRANDS SAVANTS D'ARABIE SAOUDITE :
Si la personne citée dans la question sait ou a su que ce n’était pas encore assobh alors il n’a pas à rattraper son jeûne. Par contre, s’il avait conscience que c’était assobh et qu’il mange et boit quand même, alors celui-la doit jeûner et rattraper le jeûne.
Donc, si une personne ignore ou croit que c’était encore assobh alors son jeûne est valable.
Et le musulman doit s’abstenir de tout ce qui annule le jeûne et prendre des précautions pour son jeûne dès qu’il entend l’adan. Sauf s’il a la certitude que l’adan est avant assobh.

Source : 100 questions-réponses sur le ramadan
.
Celui qui continue de boire et manger après l'adhan de fajr

cheykh ibn baz rahimahoullah




Question:
Quel est le statut du jeûne de celui qui a entendu l’adhan de fajr et qui continue à boire et manger ?


Réponse :
Le devoir du croyant est de s’abstenir de tout ce qui annule le jeûne quand il a la certitude que al fadjr est arrivé. Et ce, que ce soit un jeune obligatoire, surérogatoire, de voeu ou de rattrapage.
Donc si la personne entend l’adan et qu’il sait que l’adhan est à l’heure du fadjr, alors il doit s’abstenir a l’adan de tout ce qui annule le jeûne. Mais si le mou-aden fait l’adan avant le fadjr alors qu’il s’abstienne avant celui-ci. Si la personne ignore cela alors il doit commencer son jeûne au moment de l’adhan et pas avant celui-ci. Et il n’ y a pas mal à manger ou boire pendant le adhan. Aussi, on sait que comme dans les villes y a beaucoup de lumière, il est difficile d’observer le fil blanc horizontal. Alors la personne doit se baser sur l’adhan ou les calendriers.
Le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit :
“Eloignez vous de tous ce qui amènent le doute”

Source : 100 questions-réponses sur le ramdan
Jeûner sans prendre le sahur (repas de l'aube)

Shaykh Ibn Baz




Question :
Une personne est allée dormir avant le sahur pendant Ramadhan en ayant l'intention de prendre le sahur. Mais, il a dormi jusqu’au matin. Son jeûne est-il correct ou non ?


Réponse :
Son jeûne est correct parce que le sahur n'est pas une condition de validité du jeûne. Plutôt, il est préférable, en raison de ce que le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :
« Prenez le sahur car il contient une bénédiction. ». Rapporté par Al-Bukhari et Muslim.


Shaykh Ibn Baz
Fatawa Ramadhan - volume 1, p.185, Fatwa n°124;
Al-Fatawa Libni Baz - Kitab Ad-Da'wa, volume 2, p.161



 
Le jeûne sans avoir pris son Sohour (repas pris avant l'aube)
 


Question :

Est-ce qu'il est permis d'accomplir le jeûne sans avoir pris son Sohour (repas pris avant l'aube) ? Qu'Allah vous récompense !

Reponse :

Il est prescrit que le jeûneur prenne son Sohour avant l'aube pour pouvoir supporter le jeûne. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a incité les musulmans à le faire tout en montrant la bénédiction qui réside dans le Sohour. Mais si le musulman accomplit son jeûne sans avoir pris le Sohour, son jeûne est valide.

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.


Source: Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ') alifta.com
Le sens du 'Imsâk (heure de la journée qui marque le début du jeûne)?




Question:

S'il vous plait, votre éminence, expliquez-moi le sens du 'Imsâk (heure de la journée qui marque le début du jeûne), est-il une Sunna ou bien une obligation sur tous les musulmans ?

Est-ce que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a vraiment déterminé sa durée par le temps mis pour réciter cinquante versets avant la prière d'Al-Fajr (l'aube), ce qui a été déterminé actuellement par les oulémas par une demie heure ?

Quel est l'avis religieux sur la personne qui mange ou qui boit pendant l''Adhân (appel à la prière) du Fadjr ?

J'aimerai savoir quand est-ce que le jeûne commence, est-ce au son de l'Adhân, ou bien avant l'Adhân d'une demie heure ou bien après que l'Adhân ne se termine ?


Reponse:

Le 'Imsâk veut dire : début du temps déterminé pour s'arrêter de manger, de boire, de faire toutes les choses interdites durant le jeûne.

Allah (Exalté soit-Il) a montré, dans Son Livre Sacré, le moment où commence le jeûne et l'a déterminé par l'apparition de l'aube en disant :
mangez et buvez jusqu'à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l'aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu'à la nuit.

Lorsque le Muezzin appelle à la prière de l'aube, il annonce par cela l'apparition de l'aube, et par conséquent on doit s'arrêter de manger et de boire.

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.



Source: Les fatwas du Comité Permanent... site alifta.com

As-souhoûr (repas du matin) et quand arrêter de manger ..? IMSAK?
Cesser de manger avant le temps de la prière [al-Imsâk] par précaution ?

SHeikh Ibn BâZ & al-Lajnah ad-Dâ-ima





Question :
Cesser de manger avant le temps de la prière [al-Imsâk] par précaution ?


Réponse :
Je ne sais pas si cela est soutenu par des fondements. Plutôt ce qui est indiqué par le Qor’ân et la Sounnah, est que nous devrions cesser de manger et boire à l’apparition de l’aube, parce qu’Allâh dit :


« Mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit » [1]

Et le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « L’aube est de deux sortes : une aube ou il devient interdit de manger et ou la prière est permise, et une aube ou vous ne devez pas prier [la prière du Fajr] et ou il est permis de manger. » Rapporté par Ibn Khuzaymah et al-Hâkim qui l’ont classé comme sahîh [authentique] dans « Bouloûgh al-Marâm ».

Et le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) dit :
« Bilâl appelle à la prière pendant la nuit, mangez et buvez jusqu’à ce que vous entendiez l’appel de Ibn Um Maktoûm parce qu’il n’appelle qu’à l’apparition de l’aube [touloû al-fajr] . » Le narrateur a dit : Ibn Umm Maktoûm était un homme aveugle qui n’appelait pas à la prière jusqu’à ce qu’une personne vienne lui dire : « Le matin est venu, le matin est venu ! » Unanimement reconnus authentique. [2]

Les Savants de « al-Lajnah ad-Dâ-ima » ont dit :

Le principe de base [al-Ussûl] quant au fait de cesser [Imsâk] pour le Jeûneur [de manger et boire], et celui de rompre le Jeûne, est tel que ce qu’Allâh a dit :


« Mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit » [3]

Il est permis de manger et boire jusqu’à l’apparition de l’aube, qui est le fil blanc de lumière qu’Allâh a fait le temps le plus tardif [pour ce qui est de la permission de boire et de manger].

Quant à la deuxième apparition de l’aube, il est interdit de manger, boire et de faire ce qui interrompe le jeûne. Quiconque boit à l’entente du Adhân pour le Fajr, et que le Adhân vient après la deuxième aube, il doit alors compenser ce jour, mais si c’était avant l’aube, il ne doit pas le compenser. [4]




Notes :
[1] Coran, 2/187
[2] Madjmu’ Fatâwa du SHeikh Ibn BâZ, vol-15 p.281
[3] Coran, 2/187
[4] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ, vol-10 p.284

http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article257
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Liloune 28/11/2015 11:07

coucou tout le monde! ça n'a pas vraiment de rapport avec l'article mais ça peut toujours servir! j'ai trouvé un site qui permet de toucher un ptit salaire (350€ à 450€ par mois) en répondant à des sondages en ligne! c'est pas beaucoup mais ça permet tout de même de mettre du beurre dans les épinards! bref! voilà le lien du site pour qui ça pourrait intéresser: www.sondage-france.com profitez-en aussi ;-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents