Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SALAFIS-PUBLICATION-CASTRES

SALAFIS-PUBLICATION-CASTRES

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيم Bismillahir-Rahmanir-Rahim Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux Ce blog est porteur de la Croyance des gens de la Sounna-wal djama’a [consensus] selon la compréhension des Salafs As-Salih. La raison de ce blog est avant tout d’appeler les gens au Tawhid et à inciter l’éveil de la Oumma quand à la bonne compréhension de l’Islam afin de retourner aux sources que sont le Qur’an et la Sounna authentique et ce que nous ont transmis les pieux prédécesseurs de la Oumma. Notre ‘Aquida, notre Minhadj et notre da’wa se veut Salafiya et notre volonté est de la diffuser Les membres de ce blog ne répondent pas aux questions religieuses destinés aux savants et n'expliquent pas des fatawas également ..baraka Allahou fikoum


A ne surtout pas négliger !

Publié le 29 Mai 2015, 08:44am

Catégories : #divers

A ne surtout pas négliger !

Jugement sur la poignée de main entre hommes et femmes

Al-imam Abdul-Aziz ibn Baz

Question :

« Il est devenu très commun parmi nous, de nos jours, quand un homme part en voyage et revient ensuite, un groupe de femmes de son "entourage" vient, le salue et l’embrasse, de même pendant les jours de fête, comme ’Id-ul-Fitr et ‘Id-ul-Adha. Cela est-il permis ? »

Réponse :

 

Il est bien connu d’après des preuves du Quran et de la Sunna, [1] qu’une femme ne doit pas serrer la main ou embrasser un homme qui n’est pas un mahram pour elle, que ce soit à l’occasion d’une célébration ou au retour d’un voyage ou pour toute autre raison.

Ceci parce que la femme est awra (c’est-à-dire elle doit être couverte) et une fitna (c’est-à-dire une source de tentation). Donc elle ne doit pas toucher un homme qui n’est pas considéré comme un mahram pour elle [2], qu’il soit son cousin ou quelqu’un éloigné d’elle. Et elle ne doit pas l’embrasser ou il ne doit pas l’embrasser. Nous ne connaissons pas de différence d’avis parmi les savants quant à la prohibition et le rejet de cette question. Ceci parce que c’est parmi les choses qui causent la fitna (tentations et épreuves) et c’est un des moyens qui mènent à ce qu’Allah a interdit des actes obscènes et impudiques et des coutumes qui s’opposent à la Législation Divine.

Il n’est pas permis aux musulmans de rester sur ces coutumes et de leur rester attaché. Plutôt ils doivent les abandonner et les combattre. Et ils doivent remercier Allah de les avoir bénis de la connaissance de Ses Lois et de leur avoir permis d’abandonner ce qui L’irrite. Allah a envoyé les messagers – à la tête desquels était notre prophète Muhammad - pour appeler les gens à Allah seul dans l’adoration, obéir à Ses commandements et abandonner ce qu’Il a interdit et combattre les mauvaises pratiques (des anciens). Donc il est obligatoire d’abandonner une telle pratique (la poignée de main). Et il est suffisant de saluer par la voix, sans toucher ou embrasser.

Et nous est suffisant ce qu’Allah a légiféré et a nous permis sur ce qu’Il a interdit et rejeté. Aussi, la salutation doit être faite tandis que la femme porte le Hijab, particulièrement les jeunes femmes, car il n’est pas permis de découvrir le visage. Ceci parce qu’elle est la plus grande partie de la beauté dune femme qu’Allah lui a interdit d’exposer, lorsqu’Il dit : "et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris ou à leurs pères ou aux pères de leurs maris …" [Sourate Nur : 31]

Et Allah dit dans Sourate Al-Ahzab : "Et si vous leur demandez quelque objet, demandez-le leur derrière un voile (Hijab). C’est plus pur pour vos coeurs et pour leurs coeurs." [Sourate Ahzab : 53]

Et Il dit : "ô prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux." [Sourate Al-Ahzab : 59]

Et Il dit : "Et quant aux femmes atteintes par la ménopause (qawa’id) qui n’espèrent plus le mariage, nul reproche à elles d’enlever leurs vêtements de [sortie], sans cependant exhiber leurs atours et si elles cherchent la chasteté c’est mieux pour elles. Allah est Audient et Omniscient" [Sourate Nur : 60]

"Qawa’id" fait ici référence aux vieilles femmes stériles. Allah explique qu’il n’y a aucun péché sur elles, si elles décident d’enlever leurs vêtements extérieurs de leurs visages et ce qui s’y rapporte, tant quelles ne le font pas dans une façon par laquelle elles exposeraient à tort leur beauté. Mais continuer à porter le voile est meilleur pour elles, en raison de ce qu’il offre d’éloignement de la fitna. Et si elles exposent à tort leur beauté, alors elles ne doivent pas enlever leur vêtement extérieur, mais au contraire continuer à se voiler, même si elles sont de vieilles femmes stériles. De cela, nous savons que les jeunes femmes sont obligées de porter le Hijab, par le voile, dans toutes les situations, qu’elles s’exposent incorrectement ou non. Ceci parce que la fitna qui peut être causée par elles et le danger de leur dévoilement est plus grand.

Et puisqu’Allah a interdit aux femmes de se dévoiler, alors l’interdiction de toucher et d’embrasser (des étrangers masculins) a préséance sur cela. Donc il est obligatoire d’abandonner et d’avertir contre cela et de se conseiller de l’abandonner. Qu’Allah nous dirige tous vers ce qui Lui plaît et qu’Il nous protège des choses qui provoquent Sa Colère. En vérité, Il est le plus Magnanime, le plus Généreux.

Notes de bas de page :

[1] note du traducteur : Parmi les ahadith interdisant clairement la poignée de main entre hommes et femmes non liées l’un à l’autre (c’est-à-dire pas maharim) : le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit : "Qu’un homme soit frappé à la tête avec une aiguille de fer est meilleur pour lui que de toucher une femme qu’il ne lui est pas permis (de toucher)." [Rapporté par At-Tabarani, Al-Bayhaqi et dautres et l’imam Al-Albani l’a authentifié dans Silsilat As-Sahiha (1/447-448)] Et le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit : "En effet, je ne touche pas les mains des femmes." [At-Tabarani dans Al-Mujam-ul-Kabir (24/342) et authentifié dans Sahih Al-Jami (n° 8054)] Et ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) a dit du prophète : "je jure par Allah! La main dune femme n’a jamais touché la main du messager d’Allah - plutôt il prenait le serment d’allégeance des femmes verbalement." [Sahih Muslim (3/1489)]

[2] note du traducteur : un mahram est un homme devant lequel la femme peut se découvrir, comme son mari, son frère, son père et tous les autres mâles mentionnés dans Sourate Nur (24 : 31).

Source : magazine de l’université islamique, n°2, 1390 H

 

Question :

Qu’en est-il d’une poignée de main échangée avec une vieille dame étrangère à la famille? Nous voudrions savoir également ce qu’il en serait si elle couvrait sa main de quelque chose pour la séparer de celle de l’autre ?

cheikh Ibn Baz rahimahullah a répondu:

"Il n’est absolument pas permis de serrer la main aux femmes jeunes ou vieilles. Peu importe que celui qui leur serre la main soit jeune ou vieux parce que cela comporte un danger pour les deux personnes et le danger réside dans la tentation que le geste peut provoquer. Il a été rapporté de façon sûre que le Messager d’Allah (salallahu aalayhi wa salam) a dit : « Je ne serre pas la main aux femmes ». Et Aïcha (radhiallahu aanha) a dit : « la main du Messager d’Allah (salallahu aalayhi wa salam) n’a jamais touché celle d’une femme. Quand il recevait la prestation de serment d’allégeance de la part des femmes, il se contentait de la parole ». Aucune différence entre le fait que les mains soient nues ou couvertes compte tenu de la portée générale des arguments et pour écarter tout prétexte pouvant déclencher la tentation. Allah est le garant de l’assistance."

(Majmou' fatawa wa maqalat mutanawwia, 6/280)

**********************************

une femme qui regarde un homme

Shaikh ibn Uthaimin

 

Question:

Quelle est la règle concernant le fait qu'une femme regarde les hommes à la télévision ou porte un regard fortuit sur un homme dans la rue?

Réponse:

Une femme qui regarde un homme se trouve dans l'un des deux cas, indépendamment que ce soit à la télévision ou autrement:

Premièrement il y a le regard du désir. Cela est interdit car il contient du mal et de la tentation.

Deuxièmement, il y a le regard simple sans luxure ni désir.

Il n'y a aucun mal dans ce type de regard conformément aux paroles des érudits. Cela est permis et confirmé dans les Sahih de Al Boukhari et Mouslim que Aisha regardait les abyssins faisant leur danse de la guerre. Le Prophète la dissimulait d'eux et il approuvait ce qu'elle faisait. De plus, les femmes marchent dans les rues et regardent les hommes bien qu'elles portent le hijab. Une femme peut regarder un homme si ce dernier ne la voit pas. Cependant l'unique condition est que ce regard ne doit pas être accompagné de luxure, de désir ou de tentation. Si c'est un regard de désir ou de tentation alors c'est interdit que ce soit à la télévision ou ailleurs.

Question:

Quel est la règle concernant le fait qu'une femme regarde un homme non-mahram ?

Réponse:

Nous conseillons aux femmes de ne pas regarder les hommes non-mahrams. Il est meilleur pour la femme de n'être pas vue par les hommes et de ne pas les voir. Il n'y a aucune différence sur ce point entre un champ de bataille et le domaine sportif. Une femme est faible et peut aisément être influencée. Plusieurs fois, une femme regarde un film ou une image d'un jeune homme et ses émotions et ses désires remontent à la surface. Cela l'expose à la tentation. Se tenir éloigner de tout ce qui pourrait causer une tentation est toujours l'approche la plus sûre.

IFTA

**********************************

mariage par le biais du NET

par Cheikh Fawzi Al Athary

Question :

Quel est le jugement de celui qui se marie par le biais d'Internet à travers les salons islamiques ? Et quel est le jugement concernant celui qui parle au téléphone avec une sur dans le but du mariage ? Est-ce que cela est permis ?

Réponses :

Le législateur a mis des critères et des règles fondamentales (Oussoul) à toute chose, afin que le musulman s'éloigne de commettre des interdits et de tomber dans les tentations ou autre que cela. Et Allah a mis des critères pour le mariage. Et le législateur a mis comme condition le tuteur dans toute chose, donc, celui qui veut se marier avec une femme, qu'il passe par cette porte légiférée, qu'il passe par son tuteur et qu'il lui parle. Et il n'y a pas de mal au fait qu'il la regarde avec son mahram et dans ce cas la, il lui est permis de parler avec elle et de la voir dans ce qui est permis.

Quant au fait qu'il parle avec la femme au téléphone et par internet, sans que le tuteur le sache, ceci est HARAM, c'est interdit, et cela est aussi interdit à la femme.

Il est possible dans un premier temps, de lui envoyer sa mère, c'est-à-dire qu'une femme lui parle, ou qu'elle l'appelle au téléphone.

Mais, quant à lui, non, cela n'est pas permis, car il est possible qu'ils tombent dans la fitna et qu'ils aient des contacts non légiférés.

Et shaytane est le troisième de quand ils sont deux, toujours. Il risquerait de leur insuffler de commettre des interdits.

Et aussi, le mariage par le biais d'internet, n'a aucune origine. Il se peut qu'il y ait des choses qui ne soient pas clairs, et que après cela, des divergences apparaissent entre lui et sa femme durant le mariage à cause de cela

[mots pas compréhensibles] …

Tout doit être clair pour les deux familles : la forme de l'homme et de la femme, son âge, sa grandeur, sa petitesse, dans toute chose. Et la dote doit être connue pour tout le monde, chez les familles, afin qu’il n'y ait pas de divergence.

Et tout ceci ne peut se faire par internet.

Donc, il est interdit de se marier de cette manière.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents