Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SALAFIS-PUBLICATION-CASTRES

SALAFIS-PUBLICATION-CASTRES

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيم Bismillahir-Rahmanir-Rahim Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux Ce blog est porteur de la Croyance des gens de la Sounna-wal djama’a [consensus] selon la compréhension des Salafs As-Salih. La raison de ce blog est avant tout d’appeler les gens au Tawhid et à inciter l’éveil de la Oumma quand à la bonne compréhension de l’Islam afin de retourner aux sources que sont le Qur’an et la Sounna authentique et ce que nous ont transmis les pieux prédécesseurs de la Oumma. Notre ‘Aquida, notre Minhadj et notre da’wa se veut Salafiya et notre volonté est de la diffuser Les membres de ce blog ne répondent pas aux questions religieuses destinés aux savants et n'expliquent pas des fatawas également ..baraka Allahou fikoum


La bonté envers la mère - cheikh Mohamed Sa'id Rslan

Publié le 10 Avril 2016, 01:09am

Catégories : #rappel

"Quoique tu fasses tu ne pourras assurer les droits des parents, tel que l'a dit le Messager d'Allah (prières et salutations sur Lui ainsi que la bénédiction).

Quant au père, le Prophète nous a informé qu il ne pourra lui donner son droit jusqu à ce qu'il le trouve (le père) esclave et que tu le rachète (afin qu'il soit libre).

Quant à la mère, a rapporté al Boukhârî qu Allah lui fasse miséricorde, dans "adab al moufrad" et il est dans son sahih, qu'un homme du Yemen portait sa mère sur son dos et faisait la circambulation autour de la Ka'ba et a dit « Je suis pour elle un chameau humilié, si d'autres montures se fatiguent de ton poids, moi je ne m'en lasse pas. Il passa près de 'abd Allah ibn 'Umar, il lui demanda s'il s'était acquitté ainsi de ses devoirs, de sa dette (vis-à-vis de sa mère).

Abdullâh ibn Omar lui dit :
« Non,même pas le moindre gémissement(que tu lui as fait subir) ! »
Pas la moindre contraction durant l'accouchement !
Il portait sa mère sur son dos et faisait la circambulation autour de la Ka'ba.

Et dans d'autres versions, il a dit: "Je l'ai porté plus longtemps qu'elle m'a porté". Il l'a porté sur son dos. Elle n'a rien d'autre que le dos de son fils pour être porté. Il a fait la circambulation autour de la maison (Ka'ba) la portant sur son dos, qu'Allah leur fasse miséricorde. Il a fait la circambulation autour de la maison (Ka'ba) il a dit: me suis-je acquitté ainsi de mes devoirs, de ma dette (vis-à-vis de sa mère) Ô ibn 'Umar?

Il lui a dit: « Non, même pas le moindre gémissement (que tu lui as fait subir) ! »
Compte donc combien de gémissements, malheur à toi ! Même si tu l'as porté plus longtemps qu'elle t'a porté, tu n'auras pas fais grand chose!

Tu étais un morceau de viande qui pouvait être etouffé. Qui aurait pu êtré écrasé! Qui aurait pu être perdu! Jusqu'à être un misérable perdu dans cette vie! Ils ont donc prit soin de toi! Et t'ont nourri! Et ont privé leur propre personne pour te donner! Après cela ils n'ont trouvé que de l'ingratitude...

C'est certes un mauvais comportement pour une personne, alors qu en est il dans ce cas la? C'est à Allah que l'on demande l'aide, et c'est sur Lui que je compte."

Source: [audio "La bonté envers la mère - cheikh Mohamed Sa'id Rslan"] Hafidahu'Llah

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents